SDLC vs STLC : Quelle est la différence ?

SDLC vs STLC : Quelle est la différence ?

SDLC vs STLC ? Le cycle de vie du développement logiciel (SDLC) et le cycle de vie des tests logiciels (STLC), malgré leurs noms analogues, sont deux méthodes différentes et distinctes. Cependant, ils sont certainement compatibles. Le développement et le test d’un petit programme peut sembler simple, mais la création d’un logiciel d’entreprise et le tester est un véritable défi. Par conséquent, il est important de suivre une méthodologie appropriée lors du développement du produit logiciel et du test. Dans ce cas, le SDLC (Software Development Life Cycle) et le STLC (Software Testing Life Cycle) sont importants. La raison en est simple : si vous développez un logiciel, il faut le tester avant de le déployer. 

  • Qu’est-ce que le SDLC ?
  • Principales caractéristiques de SDLC
  • Pourquoi SDLC ?
  • Qu’est-ce que le STLC ?
  • Principales caractéristiques de STLC
  • SDLC vs STLC
  • Conclusion

Qu’est-ce que le SDLC ?

Le cycle de vie du développement logiciel (SDLC) est un terme qui fait référence au processus de création d’un logiciel. Le SDLC (cycle de vie du développement logiciel) définit toutes les phases standard qui sont impliquées dans le processus de développement logiciel. Basé sur un document de recherche du Dr Winston Royce publié en 1970, le cycle de vie du développement logiciel (SDLC) est une séquence linéaire de processus pour la livraison de logiciels. La procédure est la suivante

  1. Collecte des exigences
  2. Conception du logiciel
  3. Développement du logiciel
  4. Test du logiciel
  5. Déploiement
  6. Maintenance.

Collecte des exigences

Au cours de cette phase, il est nécessaire de comprendre et d’enregistrer pleinement les besoins de l’entreprise pour choisir la meilleure solution. En plus, évitons la tentation de se précipiter vers une solution immédiate. Les parties prenantes auraient besoin d’une assistance pour garder l’esprit ouvert quant aux préférences en matière de solution.

Conception du logiciel

La conception se débute après la documentation et l’approbation des exigences du nouveau produit. À ce stade, les entreprises doivent se demander si leurs ressources se tentent à construire un système personnalisé ou à investir dans un produit disponible sur le marché. 

Le principal résultat de cette phase sera un document sur les besoins de l’entreprise (BRD), qui comprendra une liste de toutes les fonctionnalités nécessaires. Elles se classent éventuellement par ordre de priorité selon une approche du type MoSCoW (Must have/Should have/Could have/Won’t have now), et avec une traçabilité appropriée par domaine d’activité.

Développement du logiciel 

Les développeurs de logiciels appliquent les résultats des phases « exigences » et « conception » à des logiciels utilisables lors de la phase de construction. Il peut s’agir de la création d’applications de front-end, de back-end, de bases de données, de microservices et de divers autres composants.

Test du logiciel

Les analystes de test exécuteront une variété de tests de validation sur le programme tout au long du processus de test, y compris des tests de performance, des tests de charge et des tests manuels exploratoires. L’objectif principal est de s’assurer que le logiciel pendant la phase de construction est d’une qualité satisfaisante.

Déploiement 

Le programme s’installe dans les environnements et plates-formes de production requis pour son exécution pendant la phase de déploiement. Ces environnements peuvent être des serveurs réels dans le centre de données d’une entreprise ou une plateforme d’hébergement cloud, qui devient de plus en plus populaire.

Maintenance

Lors de la phase de maintenance, l’équipe assure le support du système pour toute la durée de vie dans l’entreprise.

Principales caractéristiques de SDLC

  • Une documentation détaillée de la structure et des fonctions du système, ainsi que les résultats des tests, sont disponibles.
  • Étape par étape, le projet se termine avant de s’engager dans un autre. Chaque unité du projet est identifiable et distincte.
  • Une approche efficace de la gestion des risques se sert pour réduire l’exposition aux risques.
  • Une compréhension claire des rôles et des responsabilités des développeurs, des concepteurs, des business analysts et des chefs de projet.
  • Des résultats livrables, rentables et en temps impartis.

Pourquoi SDLC ?

Tout d’abord ,l’objectif principal est de fournir des logiciels de haute qualité qui répondent aux attentes des clients. Aussi, chaque phase du processus s’enchaîne avec une revue formelle qui assure un contrôle de gestion optimal. Avec SDLC, vous pouvez générer une documentation considérable sur votre système.
A la fin, ce cycle permet de s’assurer que toutes les parties prenantes au processus de développement sont au courant du processus de planification du projet.

Qu’est-ce que le STLC ?

Le cycle de vie des tests logiciels (STLC) est le processus de test qui est exécuté de manière bien structurée. Dans le processus STLC, diverses activités sont effectuées pour améliorer la qualité du produit. Cependant, les phases STLC ne traitent que des tests et de la détection des anomalies, mais ne concernent pas le développement proprement dit.

Consultez notre article «  Qu’est-ce qu’un cycle de vie de test logiciel (STLC)?  pour obtenir des informations supplémentaires sur le cycle de vie du test logiciel

les phases de la STLC :

  1. Comprendre les exigences
  2. Plan de test
  3. Développement des cas de test
  4. Préparer un environnement de test
  5. Exécution des tests
  6. Les activités de clôture des tests

Principales caractéristiques de STLC

Voici quelques raisons pour lesquelles la STLC est importante dans le développement de logiciels :

La phase d’exécution produit une version du logiciel de meilleure qualité.
La STLC améliore la cohérence, l’efficacité et la sophistication du processus de test.
Facile à comprendre et à mettre en œuvre quel que soit le niveau du processus de test.
Dans le processus de formulation du projet, les contraintes de temps sont fortement intégrées.
Des tests sont effectués sur chaque module avant de passer au suivant.
Les exigences spécifiques sont comparées aux résultats obtenus.
Éliminer ses défauts alors que le produit est dans ses premiers stades.
Améliorer la qualité du processus de développement.
Optimiser le contrôle de la qualité tout au long du SDLC.
Garantir que non seulement le client mais aussi les utilisateurs du produit reçoivent un produit de qualité.

SDLC vs STLC

SDLC et STLC diffèrent dans leurs cycles de vie, voyons ce que sont exactement leurs différences, et comment nous pouvons tirer le meilleur parti de ces deux méthodes pour un projet de développement logiciel réussi.

FACTEUR SDLC STLC
Titre Le cycle de vie de la livraison des logiciels est un terme utilisé pour décrire la manière dont les logiciels sont livrés. Le cycle de vie des tests logiciels
Sommaire Destiné pour le développement de logiciels Destiné pour le test de logiciel
Objective S’assurer que les systèmes logiciels sont bien construits. Garantir que les systèmes logiciels sont bien testés.
Phases Exigences ,conception, construction, test, déploiement et maintenance Analyser les exigences ,Planifier le développement des tests Exécution et clôture de l’environnement
les pertinents Toute l’équipe du projet Testeurs / Ingénieur QA
Résultat Système de logiciels pouvant être utilisés Système de logiciels ayant été testés de manière intensive

 

Conclusion 

En résumé , SDLC vs STLC ? Ce sont deux procédures distinctes mais complémentaires qui doivent être suivies lors du développement d’un nouveau système.

Le SDLC concerne le développement de nouveaux systèmes, tandis que le STLC s’occupe exclusivement de leur test.

Le SDLC est un processus linéaire qui garantit que vous concevez et construisez le système approprié, mais le STLC est une technique qui vous permet de tester minutieusement ce que vous avez développé.

Bien que la STLC soit une approche autonome des tests, cela n’exclut pas l’inclusion de l’assurance qualité dans le SDLC. Le STLC ne remplace pas une excellente conception ni ne constitue un remède à un développement médiocre ; la qualité doit être intégrée au logiciel plutôt que d’être « testée hors de celui-ci ».

Tout nouveau système logiciel réussi comprendra presque certainement le SDLC et le STLC.

Le SDLC permet de réaliser des projets logiciels bien définis de manière systématique. Le STLC permet de tester ces initiatives de manière approfondie afin de vérifier qu’elles sont efficaces, fiables et utiles.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.