Low code vs no code : Guide complet pour les testeurs

Qu’est-ce que le Low Code / No Code ?

1/Low Code : est une approche de développement d’applications qui permet de créer des applications avec un minimum de codage manuel. Elle utilise des interfaces graphiques conviviales et des configurations préétablies pour accélérer le processus de développement. Les plateformes Low Code sont conçues pour les développeurs professionnels ainsi que pour les utilisateurs ayant des compétences techniques limitées. Elles permettent d’intégrer du code personnalisé pour des fonctionnalités spécifiques, offrant ainsi une flexibilité accrue par rapport aux plateformes No Code.

2/No Code : est une approche de développement d’applications qui permet de créer des applications sans écrire de code. Elle est conçue pour les utilisateurs non techniques, tels que les analystes métier ou les entrepreneurs, en utilisant des interfaces visuelles et des configurations simples. Les plateformes No Code offrent des outils et des composants prêts à l’emploi pour permettre la création rapide d’applications basiques sans nécessiter de compétences en programmation.

Quelle est la meilleure méthode d’automatisation des tests à adopter : Low code ou No code?

L’automatisation des tests Low Code et No Code présente des approches différentes pour faciliter le processus de test sans nécessiter des compétences de programmation approfondies. Voici une comparaison de ces deux méthodes :

1/Automatisation des tests Low Code

Les différents avantages sont :
•Flexibilité accrue : Permet aux utilisateurs de personnaliser et de complexifier les tests grâce à des scripts simples ou des blocs de code.
•Meilleure adaptabilité : Les plateformes Low Code peuvent souvent être ajustées pour des cas d’utilisation spécifiques et des besoins d’entreprise variés.
•Intégration facile : Souvent, elles s’intègrent bien avec des outils existants et des pipelines CI/CD.
•Évolutivité : Les tests peuvent évoluer avec les besoins croissants et les complexités des applications.

Malgré tout ces avantages, cette approche le Low code a tout de même quelques inconvénients :
•Courbe d’apprentissage : Nécessite encore une certaine connaissance en programmation, moins poussée que pour les tests traditionnels
•Coût potentiel : Peut nécessiter des licences plus coûteuses ou des ressources spécialisées pour gérer les aspects plus techniques.

2/Automatisation des tests No Code

Ci-dessous, on va essayer de dénombrer les avantages de l’approche No code:
•Accessibilité : Conçue pour les utilisateurs non techniques, avec des interfaces visuelles et des workflows prédéfinis.
•Déploiement rapide : Permet une mise en place et une exécution rapide des tests.
•Coût réduit : Moins de besoins en formation spécialisée et en personnel technique.
•Simplification des processus : Idéal pour les tests de régression simples et les vérifications de base.

Venons maintenant aux inconvénients de cette approche :
•Moins flexible : Limité dans la gestion de scénarios de test complexes ou très spécifiques.
•Scalabilité limitée : Peut avoir du mal à s’adapter à des projets plus importants ou à des systèmes plus complexes.
•Dépendance aux outils : Les utilisateurs peuvent être fortement dépendants des fonctionnalités et des limites de l’outil No Code choisi.

La meilleure option entre la méthode Low code et No code dépend fortement du contexte et des besoins spécifiques de votre projet :

•Pour les petites équipes ou les utilisateurs non techniques, il faut privilégier l’automatisation des tests No Code. Un approche qui est souvent suffisante et plus rapide à mettre en œuvre.
•Pour les projets complexes et évolutifs : L’automatisation des tests Low Code offre plus de flexibilité et peut mieux répondre à des besoins variés et évolutifs.

Quelles différences entre les plateformes Low code et No code?

Ce tableau résume de la meilleure façon, une comparaison entre les plateformes Low code et No code tout en mettant en évidence leurs caractéristiques, avantages, inconvénients, et utilisateurs cibles :

 

Critère

Low-Code

No-Code

Compétences nécessaires Certaines compétences en codage sont nécessaires, mais à un niveau moins avancé. Aucune compétence en codage n’est requise
Personnalisation Permet une personnalisation plus avancée grâce à la possibilité d’intégrer du code Les options de personnalisation sont généralement limitées, mais conviennent à de nombreux cas d’utilisation courants.
Flexibilité Offre plus de flexibilité dans la création d’applications complexes. Moins de flexibilité en raison des limitations imposées pour maintenir la simplicité.
Rapidité de développement Le développement peut être plus rapide par rapport au développement traditionnel, mais peut nécessiter plus de temps que No-Code. Le développement est souvent plus rapide en raison de la simplicité des outils.
Cas d’utilisation Convient à des projets complexes nécessitant une personnalisation avancée. Idéal pour les projets simples à moyennement complexes où la vitesse de développement est cruciale.
Intégrations Peut intégrer des systèmes et des API externes plus facilement en raison de la possibilité de coder. Les intégrations sont généralement prédéfinies et simplifiées pour les utilisateurs sans expérience en codage.
Coût Souvent plus coûteux en raison de la nécessité de développeurs qualifiés. Peut être moins coûteux car il nécessite moins de ressources humaines spécialisées.
Maintenance Nécessite une maintenance régulière et peut être plus complexe à long terme. Moins de maintenance nécessaire en raison de la simplicité des applications créées.

 

En résumé, l’automatisation des tests Low Code est généralement préférable pour des scénarios où une personnalisation et une adaptabilité accrues sont nécessaires, tandis que l’automatisation des tests No Code convient mieux pour des tests de base rapides et simples, réalisés par des équipes sans compétences techniques avancées.